Microsoft Techdays : les innovations disruptives et l’économie collaborative

Du 11 au 13 février 2014, s’est tenu au Palais des Congrès à Paris l’événement le plus reconnu par les professionnels du numérique en Europe : les Microsoft Techdays. Ces trois jours ont été l’occasion de découvrir les tendances 2014 en terme de transformations numériques et de nouvelles technologies .

Je vais revenir sur la 6ème tendance énoncée lors de ces Techdays sur les startups qui sont au cœur des innovations disruptives et qui façonnent notre nouvelle économie.

Les « Start Up Demo Day » : les startups à l’honneur

En effet, durant ces 3 jours, les startups ont été mises à l’honneur avec les « Start Up Démo Day », moments durant lesquels les startups Microsoft Ventures Accelerator de Paris pitchaient pour convaincre le public et des investisseurs.

On a pu ainsi découvrir des startups qui sont en train de révolutionner nos usages. Retour sur une startup qui m’a particulièrement marqué : Track.tl.

Track.tl : la  startup qui te permet de faire des playlists collaboratives

A l’origine, c’est trois étudiants qui ont monté ce projet et sont rentrés dans l’incubateur Microsoft Ventures. Ils font d’ailleurs partis des 101 projets financés par le trio Simoncini, Niel et Granjon à hauteur de 25.000€.

Le concept :

  • Pendant un événement (soirée entre amis, mariage, événement professionnel..), chaque invité peut rajouter les morceaux qu’il a envie d’écouter à la playlist collaborative et voter pour les morceaux qu’il souhaite écouter. Les chansons qui passent sont ainsi celles qui ont été le plus plébiscitées par les invités.
  • L’application permet également de poster en direct toutes les informations relatives à la soirée et de diffuser en live sur un écran les chansons les plus populaires. L’hôte n’a plus besoin de se tirer les cheveux pour savoir quelles musiques mettre dans ses playlists.
  • Pour trouver les titres qui te plaisent, c’est très simple ! L’application propose un champ de recherche qui vient piocher directement dans les bibliothèques de Deezer, Soundcloud et Grooveshark.

Ce projet de plateforme collaborative intéresse tout particulièrement les entreprises dans le cadre d’événement. C’est un très bon moyen pour  impliquer les collaborateurs et créer un réel esprit d’équipe.

Le bilan est très positif : déjà plus de 2 444 personnes ont utilisé l’application pour ajouter plus de 11 000 titres, avec plus de 12000 votes lors d’un des 354 événements qui ont déjà eu lieu.

Conférence « Disruptive innovation & Nouveaux Business Models »

Cette startup a su saisir les opportunités nées des innovations technologiques et des nouveaux modes de consommation. Nous avons d’ailleurs pu débattre de ces opportunités lors de la conférence « Disruptive innovation & Nouveaux business models » du jeudi 13 février lors de ces Microsoft Techdays.

Les intervenants suivants ont donné leur avis sur ces innovations disruptives qui modifient notre économie.

  • Adrien Aumont – Kisskissbankbank
  • Vincent Ducrey – Hub Institute
  • Cyril Smet – ap2s
  • Julien Lesaicherre  – Windows Azure

Les innovations technologiques et les nouveaux modes de consommation offrent de véritables opportunités : pour l’économie collaborative, pour réinventer l’expérience utilisateur/client et mesurer l’influence.

Vincent Ducrey est notamment revenu sur le rôle du Cloud dans l’apparition de ces nouveaux business models et sur la nécessité de toujours se remettre en question, surtout lorsqu’on est leader sur le marché. Ainsi Western Union à l’époque était le leader de la communication avec le télégramme. Il n’a pas voulu changer son business model et s’est fait rapidement dépasser par les nouvelles formes de communication, notamment le téléphone et aujourd’hui le mobile.

Les secteurs qui ont été le plus touché par ces innovations disruptives sont les taxis – pensez à Uber – le milieu des cigarettes avec la cigarette électronique, la musique – avec des Deezer et des Spotify qui réinventent le business model.

Voici 3 composantes clés à retenir pour être à l’affût d’innovations dans l’économie collaborative

  • « Everything is a device & a service«
  • « Now every company is a software company«
  • « Think about what you want not what you can«

Une innovation disruptive majeure: le Crowdfunding

Enfin et surtout , Adrien Aumont à parlé de KissKissBankBank et du Crowdfunding qui est une des innovations disruptives qui  bouleverse le monde de la finance et notre rapport aux projets.

La nouvelle réglementation bancaire annoncée ce 14 février par Fleur Pellerin va dans ce sens.

Kisskissbankbank a été créé il y a plus de 3 ans et demi et à l’époque le terme crowdfunding n’existait pas. Tout est parti d’une intuition basée sur les chamboulements que connaissaient le secteur de la musique. L’usage lié à la musique explosait alors que les ventes de CDs étaient en berne. Cela annonçait la fin de la propriété au profit de l’usage et du partage. Kisskissbankbank a fait le pari que toutes les industries culturelles allaient vivre cette métamorphose…. Et bien lui en a pris ! Avec 8 millions de dons qui ont transité sur la plateforme en 2013,  Kisskissbankbank travaille maintenant le microsponsoring avec des marques et va déployer son business model à l’international, en particulier au Bénélux. La plateforme s’est également diversifiée en créant Hello Merci une 2ème plateforme  de finance participative plus axée sur l’économie sociale et solidaire.

Pour revenir au Crowdfunding au niveau mondial : Forbes table sur une économie de 1000 milliards de dollars en 2020 – contre 5,5 milliards de dollars en 2013… Une véritable révolution est en marche et ce pour les 4 dimensions de la finance participative que sont :

  • Les plateformes de don
  • Le financement sans contrepartie financière (don contre don comme Kisskissbankbank)
  • Le financement avec prise de participation ou l’equity based microventuring
  • Le prêt participatif ou P2P lending

Il faut cependant rappeler que le financement participatif n’est pas nouveau ! Souvenez vous de notre article sur le financement de la statue de la liberté. Ce qui change ici, c’est l’horizontalité de notre société et l’interconnexion de tous qui ont permis l’avènement d’un mouvement plus global qu’est l’économie collaborative. Toutes les startups de la sharing economy sont dans la continuité du Peer to Peer et d’une organisation basée sur la collaboration. En résumé, le crowdfunding n’est qu’une pièce disruptive à l’intérieur du secteur de l’économie collaborative.

On peut d’ailleurs parler d’un réel tournant en 2014 pour l’économie collaborative dont les pratiques sont maintenant ancrées dans le quotidien des particuliers.

Retrouvez les 5 autres tendances 2014 en terme de transformations numériques et de nouvelles technologies qui ont été présentées aux Microsoft Techdays.

Marie-Liesse Decaestecker

Auteur: Marie-Liesse Decaestecker

Je suis passionnée par les nouvelles économies et en particulier par l'économie collaborative ainsi que les innovations dans le domaine du E-marketing.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire