Wikicampers, la solution collaborative pour un road-trip inoubliable

L’autoroute de la réussite s’ouvre devant Wikicampers. Cet acteur majeur de la location de camping-cars et de vans place les vacances nomades sur un socle inamovible, non loin du sommet des priorités. L’ouverture aux loueurs professionnels et la conquête progressive de l’Europe confirment l’excellente santé du tourisme nomade et de Wikicampers, notre nouvelle plateforme coup de cœur. Pas besoin de tergiverser : fermez les portes du van et partez à l’aventure !

 

location camping car particuliersQui a déjà vu au moins une fois Easy Rider et Into The Wild s’est automatiquement projeté en aventurier des temps modernes. Se perdre dans ses pensées, s’imaginer conduire une Harley Davidson ou tout envoyer valser pour vivre une vraie expérience nature… De doux rêves avant le retour à la réalité. Faut-il pour autant refréner ses envies d’évasion ? La réponse est non comme vous vous en doutez bien.

 

Dans l’imaginaire populaire, le mot nomade est plus associé à la désorganisation qu’à des vacances qui ne s’oublient pas. Une mauvaise interprétation. Wikicampers prouve par son succès que le tourisme nomade a de très belles années devant lui. Fondée en 2012 par deux femmes pour qui l’outdoor est le terrain de jeu idéal, la startup s’est érigée en spécialiste de la location en ligne de camping-cars ainsi que de vans.

 

Le site propose déjà plus de 2000 véhicules de propriétaires particuliers à louer. Les loueurs professionnels s’apprêtent à rejoindre prochainement le mouvement pour étoffer encore davantage. Une opportunité supplémentaire pour Wikicampers d’offrir toujours plus de services à ses utilisateurs.

 

La location de camping-car a toutes ses jauges dans le vert

camping car

On retrouve chez Wikicampers tous les fondements de l’économie collaborative adaptée au tourisme. La création de compte est une affaire réglée sans souci. L’interaction avec les autres utilisateurs permet de mettre rapidement une réponse sur chaque question posée. Pour le camping-car (et le van), la roue continue de tourner. Son propriétaire se réjouit des revenus collaboratifs récoltés et de l’esprit de communauté ne faisant que grandir. Wikicampers compte désormais 50.000 membres et 18 collaborateurs à l’écoute des demandes.

 

La deuxième grande nouvelle qui concerne ce bel exemple de tourisme collaboratif est l’ouverture à l’international, plus particulièrement à l’Allemagne, l’Espagne et la Belgique. Auparavant, la plateforme ne proposait que des véhicules immatriculés en France. Les frontières s’effacent, comme dans un voyage classique. Le site principal, dont l’offre a déjà augmenté de 50% en 2018 (chiffre d’affaires de 6 millions d’euros en 2017, soit +72% en un an), aura bientôt ses traductions dédiées. Nul doute que le stand du Salon de Tourisme Paris (15-18 mars) va voir défiler bien de têtes. C’est d’ailleurs à cette occasion que Wikicampers va dévoiler sa nouvelle offre de Roadbooks édités en collaboration avec le voyagiste Orcada Voyages.

 

L’aventure nomade, une affaire qui roule !

Auteur: Quentin

Partager cet article sur

Laisser un commentaire