Cowash, le pressing collaboratif à toute vapeur

Votre linge sale vous dit merci. Fini les affaires oubliées et laissées en boule dans le bac par manque de temps. La startup française Cowash propose un service de pressing collaboratif en adéquation avec les journées surchargées et la volonté de faire des économies. Sous 48h, le linge revient nettoyé et livré à domicile, à moindre coût. Pratique pour repenser son planning et profiter d’un repos bien mérité.

 

pressing cowash

 

Fini les soupirs face aux chemises et chaussettes sales qui s’accumulent. Nombreux sont les adeptes de la procrastination en matière de lessive. You Make Me Share vous a déniché une alternative attrayante : Cowash, la plateforme de pressing collaboratif disponible 24h/24 et 7 jours sur 7. Un Cowasher, particulier testé et formé au préalable, vient à votre domicile récupérer les vêtements que vous souhaitez laver. Il va les nettoyer et les repasser avant de les ramener à votre domicile dans les 48h.

Pour s’inscrire et/ou devenir Cowasher, il suffit de télécharger l’application disponible sur iOS et Android et de réserver un créneau horaire d’une heure puis de sélectionner le Cowasher qui s’occupera de votre linge. Le 100% collaboratif bénéficie aux utilisateurs, qu’ils souhaitent laver leur linge à bas prix ou enregistrer de nouvelles rentrées d’argent.

Un atout pour gagner du temps

cowawh economie collaborativeSi les étudiants (le lave-linge est souvent manquant dans les petits logements) et les jeunes actifs sont le cœur de cible de Cowash, cette activité tissant un fort lien social peut séduire un public bien plus large. Selon les chiffres communiqués, la prestation s’avère trois fois moins cher qu’avec un autre service de pressing livré à domicile.

Pour l’instant, les services ne sont disponibles qu’à Paris mais Lille et Lyon bénéficieront bientôt des attraits du pressing collaboratif. En moins d’un an, la plateforme Cowash a déjà convaincu le groupe Unilever (la marque Skip est partenaire) d’entrer dans la danse et elle vient d’opérer une levée de fonds de 200 000 euros afin de soutenir la croissance de son activité.

Le pressing collaboratif, un concept porteur

Pour les « frileux », sachez que les Cowashers et les pressings partenaires sont rigoureusement sélectionnés pour garantir la qualité et l’efficacité du service. Les transactions sont assurées par la MAIF, autre partenaire majeur, à hauteur de 2000 euros. Adrien Hugon – le fondateur de Cowash – et son équipe entendent tripler le nombre de Cowashers et compter 10 000 clients parisiens en 2018. Au lieu de laver son linge sale en famille, pourquoi ne pas faire appel à un particulier qui vous rendra un linge impeccable ? Si cela se trouve, c’est même votre voisin qui s’en chargera.

Auteur: Bastien

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *